IntendanceZone

Parce que l’intendance, c’est la zone !

Accueil > Réunions de gestionnaires > Réseau-Contact-Intendance 93 > 06- Réunion du 5 février 2004 > Vos contrats au chapitre C : liste et trucs

Réunion du 5 février 2004

Vos contrats au chapitre C : liste et trucs

jeudi 30 décembre 2004

Le collège De Geyter a fait pour notre district un tour d’horizon des contrats de maintenance et entretien. En tout premier lieu, sachez qu’il est essentiel de recalculer les éléments des devis que vous recevez : 70 % contenaient des erreurs, parfois de plusieurs centaines d’euros.

Si vous devez faire la même recherche, évitez le mois de décembre : les commerciaux chassent le chiffre et sont très occupés.

Extincteurs

Vous pouvez en général choisir un forfait « total » ou « classique ». Dans le second, les pièces détachées ne sont pas prises en compte. Or certains joints, par exemple, doivent être changés chaque année. Si votre parc est très récent, ça peut se défendre, mais alors soyez attentif et comparez les tarifs des pièces détachées.

Vacation ou journée de travail : si votre prestataire n’a pas fini après la première journée de travail et doit revenir le lendemain, soit vous êtes facturé à la vacation, et ça ne changera rien, soir vous êtes facturé à la journée, et ça vous coûtera cher.

Ascenseurs

Je n’ai pas trouvé sur Légifrance l’arrêté du 11 mars 1977 auquel notre collègue fait référence, mais un décret de 1995 sur Légifrance
fixe les détails des conditions d’intervention sur les ascenseurs (jusqu’au format du papier pour les WC utilisés par les personnels concernés, me suis-je laissé dire après un examen rapide)

Durée des contrats

Notre collègue Khaled Yaker a exigé, et obtenu de IDS (extincteurs et désenfumage), outre un prix très correct, des contrats annulables à tout moment par lettre recommandée de l’établissement. Au passage, notez que dans les clauses du contrat, il a prévu la compétence du Tribunal Administratif pour les litiges (est-ce une bonne idée, connaissant les délais de traitement des dossiers en TA ?)

Autre possibilité : demandez un contrat annuel renouvelable par tacite reconduction, mais soyez féroce sur les conditions de non-renouvellement : demandez la dénonciation jusqu’au dernier jour de l’année contractuelle, et si on ne vous l’accorde pas, demandez 15 jours. D’une manière générale, faites attention aux dates que cela génère. Très souvent, nous avons des contrats du mois d’octobre à dénoncer deux ou trois mois avant. Cela veut dire que l’on doit y penser en juin. Eviter les contrats de deux, trois ans ou plus, bannir les contrats de plus d’un an renouvelables tacitement.

Liste (peut-être pas loin d’être exhaustive) des contrats que vous devriez avoir passés

- Extincteurs
- Trappes de désenfumage
- Rideau coupe-feu irrigué (curiosité du collège Triolet)
- Installations d’alarme, dont les clapets coupe-feu, les boîtiers brise-glace, les portes coupe-feu
- Ascenseurs, monte-charge, instruments de levage (cas des lycées automobiles par ex)
- Installations et outillages spéciaux dans les ateliers
- Alarme intrusion, vidéo-surveillance, télé-surveillance
- Téléphonie, machine à affranchir
- Neutralisateur (appareil qui rééquilibre le pH des effluents des laboratoires)
- Analyses en cuisine (échantillons et prélèvements de surface) par un laboratoire
- Entretien du matériel de cuisine
- Vidange des bacs à graisse (nous cherchons toujours un cobaye pour expérimenter l’option biologique : graisses mangées par des enzymes gloutonnes)
- Dératisation, désinsectisation
- VMC, extracteurs, ventilations, nettoyage des conduits, ramonage (obligatoire annuellement !) ; attention, les hottes de la cuisine doivent être lavées tous les 15 jours par le personnel de cuisine, filtres compris (vous devriez les voir mis à tremper tous les mercredis après-midi). Demandez s’il est besoin de racheter les filtres.
- Portail motorisé
- Chauffage : chaufferie et/ou stations de distribution. N’hésitez pas à me consulter si vous voulez comprendre comment ça marche, l’incurie de mon OP m’aide beaucoup à me cultiver, figurez-vous.
- Bureau de contrôle pour les alarmes, le réseau électrique, les ascenseurs etc
- Assurance établissement
- PAI (et oui !)

Liste des contrats à présenter au CA

(rappel du compte-rendu du 7 novembre 2003)

Produisez ou mettez à jours le document listant les contrats passés par l’établissement. Séparez votre document en deux tableaux : les contrats dits obligatoires (presque toutes les prestations d’entretien) et les contrats facultatifs (le photocopieur, la machine à café).

Présentez en trois colonnes : prestation, entreprise susceptible d’obtenir le marché, dépense prévisible pour l’exercice. Faites-le adopter par le Conseil d’Administration : ceci autorisera le Chef d’Etablissement à contracter.

Messages

  • - J’ai hérité des enzymes !

    Bonjour j’ai hérité des enzymes pour le bac à graisse pendant quelques temps à l’époque du franc ( 5000 francs /an) pour finalement tout arrêter tout compte tenu du prix de revient .
    Un jour le M.O a essayé de vider lui-même les graisses assez compactes à la pelle et à la brouette (travail titanesque et puis où mettre les graisses ?)

    - Il s’appelle Léon, il a un gros camion !

    Plus raisonnablement nous avons demandé un devis et le gros camion liposuceur a tout réglé en quelques instants pour un prix raisonnable ( en plus un gros coup de jet sous pression a réglé le problème des canalisations de cuisine bien plus vite que nous avec notre matériel courant )

    - Chic, rendez-vous au bac à graisse !

    L’efficacité des enzymes est difficilement démontrable, or compte tenu du prix des produits (facturés trop chers à l’époque) et des résultats décevants ( le moteur de la petite pompe de diffusion automatique au dessus de l’évier est tombé en panne et son remplacemnt était trop cher) nous avons décidé de faire cesser l’expérience pour nous donner rendez-vous régulièrement au bac et juger sur place de l’état de remplissage.

    -  Les enzymes à diluer à la main dans l’eau chaude

    Entre-temps j’avais acheté des enzymes bien moins chers , mais on oubliait parfois de les diluer dans de l’eau pour ensuite vider le seau dans les canalisations ( effet escompté= moins de graisse dans les tuyaux d’après les commerciaux).

    Finalement nous nous sommes retrouvés tous les 6 mois autour du bac pendant quelques années sans que des problèmes majeurs n’aient été détectés..