45 visiteurs en ce moment

IntendanceZone

Parce que l’intendance, c’est la zone !

Accueil > Comptabilité > Comptabilité de l’ordonnateur > Calcul du crédit nourriture

Calcul du crédit nourriture

vendredi 18 février 2005, par L’intendant zonard

Cet article n’en est pas un : il n’existe que pour vous conduire à télécharger le document joint au format OpenOffice.org, qui vous permettra de calculer en un clin d’œil votre crédit nourriture.

Crédit nourriture automatique

Pour bien utiliser cette grille de calcul, vous devrez en revoir les différentes formules pour vous assurer qu’elles collent avec vos besoins. Une fois personnalisée, cette feuille de calcul fera, à votre place, l’estimation de vos marges de manière prédictive (en cours d’exercice, recommandé à chaque départ en vacances) ou le calcul définitif du résultat en fin d’exercice.

J’ai mis en gris les cases que vous ne devriez pas avoir besoin de modifier, en laissé en blanc les cases que vous devrez renseigner. Je n’ai cependant pas protégé la feuille, car contrairement au registre de caisse automatique, on ne manipule pas cela tous les jours, et on peut avoir besoin d’en revoir la présentation.

Messages

  • Est ce que ce logiciel me permettra de calculer la ration quotidienne que je dois attribuer a mon chat Gaston ? Il faut prendre en compte le probleme fondamental de la division de la ration en croquettes et boulettes, les croquettes etant seches alors que les boulettes, vous l’aurez devine, ne le sont pas.

    La chose se complique, jusqu’a en devenir epineuse, si je vous explique qu’en plus il faut determiner la ration en fonction du poids du chat, qui varie au cours de la journee de facon plus ou moins proportionnelle a la ration de nourriture.

    J’ai des collegues intendants qui ont fait des depressions profondes apres que je leur aie expose mon probleme. Si quelqu’un peut m’aider a voir le bout du tunnel, je vous en serai eternellement reconnaissants et, qui sait, vous sauverez peut etre de la depression un ou deux intendants de college.

    Adrien

    Voir en ligne : http://birlou.com/

  • Cher IZ
    Comme d’habitude, je me régale avec ton site et tes modèles. Cependant, concernant celui ci, je suis un peu perplexe pour les comptes 6065 et 6068 qui viennent en déduction du crédit nourriture. Peut etre n’ai-je pas bien compris ton tableau ?

    • En fait, je pratique les dépenses en direct dans le chapitre R2 au lieu de reverser au service général.

      Donc, quand j’achète de la vaisselle (6068) ou des produits d’entretien (6065), voire que je paie des contrats d’entretien sur le matériel de cuisine (615), je les paie au R2, et je considère que ces dépenses sont autant qui ne sera pas versé au SG dans le cadre des 10 % minimaux.

      D’où les formules telles que tu les a trouvées.

      On apprécie ou pas ce mode de calcul, mais pour l’instant on ne me l’a pas reproché, et il me permet àla fois de correctement doter le R2, d’assurer suivi et transparence, et de conserver la totalité du crédit nourriture au 6011, sans jamais le sacrifier àautre chose.

    • Ok IZ, on est d’accord sur la méthode, je l’utilise également (6065,6068,615,6064,622,etc...) sauf la viabilisation car pas de compteur. Donc, je reverse la différence entre les 15% et les dépenses du R2. Ce qui me titille c’est que ces dépenses, dans ton tableau, viennent en déduction du crédit nourriture. A mon sens, elles viennent en déduction des charges àreverser au SG (colonne G18) non ?
      Bon, désolée, on est vendredi soir et peut etre que mes neurones ...

    • En fait ça ressemble plus comme ça àune comptabilité analytique qui devrait être en vigueur dans nos SAH pour une plus saine gestion de ceux-ci...

  • je dois rétablir mon R2 par DBM pour le reversement au service général j’ai fait mon crédit nourriture comment se servir de ces données pour faire la dbm type 27 ???? merci
    J

    • La DBM 27 "constatation de produits scolaires" permet de modifier pour info, àla hausse et éventuellement àla baisse, le montant du chapitre R2 si les droits constatés s’éloignent de la prévision budgétaire.

      En pratique, si vous avez plus de rentrées de la part des familles ou des commensaux, vous pouvez alors augmenter parallèlement la capacité de dépense pour nourrir tout ce petit monde.

      Si j’ai bien compris votre question, et bien le tableau de calcul du crédit nourriture vous donne un chiffre total de recettes au R2 différent de la prévision budgétaire ; c’est la différence qu’il faut mettre dans la DM en recettes du R2/70621 ou du R2/7065.

      En dépenses, il faut augmenter bien entendu le R2/6011, c’est le but de l’exercice, mais tout de même prendre un certain pourcentage pour l’ex-FARPI et l’ex-FCSH, que l’autorisation de dépense corresponde àce qu’il convient de leur verser : si on ne prend pas cette précaution, on se retrouve alors avec une prévision budgétaire insincère, ce qui est un comble quand on fait ça en fin d’exercice pour régularisation !

      J’espère que vous y voyez plus clair :)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.