Accueil > Comptabilité > Taxe d’apprentissage : automatiser le comptage pour l’enquête annuelle

Encore des subdivisions ?

Taxe d’apprentissage : automatiser le comptage pour l’enquête annuelle

samedi 14 octobre 2006, par L’intendant zonard

A la fin de l’année (à remplir pour le 30 novembre, en 2005 vers chez moi), il faut remplir un petit tableau pour la Taxe d’Apprentissage, à renvoyer à l’IA. Dans une baraque qui perçoit beaucoup de taxe (ça va bien, merci), c’est du boulot.

Testé et approuvé, j’ai mis dix minutes contre deux heures l’année dernière

La solution est relativement simple : encore une bonne vieille subdivision. Le compte 4621 pourrait être divisé de la manière suivante, à titre d’exemple :

  • 4621AA : reliquat de l’Année Antérieure, le cas échéant
  • 4621AC : A Classer, si besoin était

Ensuite, partageons entre les versements venant du Département, d’autres départements de la Région, et d’ailleurs en France :

  • 4621D
  • 4621R
  • 4621F

Cinq subdivisions, mais après ça, le tableau de l’IA sera rempli en une seconde.

Ca fait juste une seconde de réflexion supplémentaire au moment d’encaisser, négligeable. En revanche, pour la réception des OR, ça sera moins sexy : il faudra, je pense, les réceptionner aux A Classer par exemple, puis modifier manuellement l’écriture automatique pour "nettoyer" les subdivisions, au pif.

Messages

  • Un bon tableau Excel avec les CCI versantes d’un coté et des colonnes pour la TA en nature ou en espéces et le département, la Région, etc... est mon avis beaucoup plus simple

    • C’est sans doute vrai, mais il faut penser remplir le tableau au fur et mesure...

      Comme la comptabilité est quelque chose qu’on fait bien et dont on conserve des traces, j’aime bien intégrer ma compta des informations de ce style. Ca fait bien et je suis presque sr que a plaira au juge du compte qui y trouvera l’indice d’une bonne compréhension du travail et d’un bon contrle de ce qui se passe en classe 4. Bref, c’est une question de got. Je précise que mon établissement actuel reoit des quantités ahurissantes de TA...

      Encore une chose : non MS Excel, payant et moins sécurisé, utilisez OpenOffice.org !

  • Je ne suis pas un grand admirateur des services de la TA, toujours plus prompts enquiquiner qu’ arranger et leur petit questionnaire m’a toujours gonflé d’importance. Malgré des recherches sur les textes, peu explicites sur le sujet, je n’ai jamais trouvé celui qui oblige réellement remplir toutes les cases de ce foutu tableau.

    Conclusion, j’a pendant plusieurs années, envoyé au service de la TA un tableau qui récapitulait dans la case en bas droite le montant total peru (le 4621) et basta ! Apparemment, ils n’en demandent pas plus car ils ne m’ont jamais relancé pour qu’il soit complété. Ce qui pour la partie dépenses est, mon sens, une aberration, les recettes de la TA ayant vocation se mler aux autres recettes en vertu du principe d’universalité et dans la mesure o l’achat correspond une dépense ouverte aux possibilités de la TA, personne ne peut dire qu’elle a été financée par la taxe, la sub ou une autre recette non affectée. Alors remplir un tableau qui doit dire au centime prs quoi a été affectée la taxe, laissez moi rire, ah ah ah.

    Avant quand j’étais jeune et plus craintif, je remplissais ce tableau de dépenses. De la plus simple des manires : Ds que le 6013 du J1 était supérieur la recette de taxe je disais "pouce mouillé" : Toute la taxe a été claquée en matire d’oeuvre point barre. Ceux qui ont un plus petit 6013 peuvent facilement jouer sur les grosses dépenses indiscutables, location et tirage de repro, frais de stage et tutti quanti. N’oublions pas que la taxe doit tre dépensée dans l’année sous peine de reversement au sus-nommé service tandis que la recette de sub régionale excédant les dépenses tombe directement dans les réserves. Par ici la bonne soupe !