34 visiteurs en ce moment

IntendanceZone

Parce que l’intendance, c’est la zone !

Accueil > Informatique, outils logiciels > Installer et vérifier votre onduleur

Installer et vérifier votre onduleur

mardi 27 janvier 2009, par L’intendant zonard

Drôle de boî-boîte posée à côté de votre PC, vous devez accorder un minimum d’attention à votre onduleur, il est précieux pour la sécurité de votre compta. L’onduleur est votre ami.

En cas de coupure de courant, l’onduleur a pour mission de maintenir l’alimentation électrique de votre précieuse machine. Ainsi vous évitez le plantage de la base de GFC, inévitable en cas d’arrêt brutal de la machine !

Mais ce petit appareil est taquin : il aime bien ne pas fonctionner quand on compte sur lui. il importe donc que vous vous demandiez de temps à autre, si, par hasard, il n’a pas l’intention de prendre des vacances sans l’air d’y toucher.

Pourquoi faut-il installer un onduleur ?

A vue de nez, une fois qu’on a branché le PC sur ce machin et non pas directement sur la prise murale, on a déjà fait un bel effort. Et bien pourtant non, il faut aller plus loin.

En effet, les onduleurs bas de gamme ne méritent pas plus. Mais les onduleurs un tout petit peu luxueux ont une fonction autrement évoluée : ils sont capables de signaler au PC que tout a l’air normal comme ça, mais en fait le courant est coupé et il est temps de songer à se reposer un peu, parce que les batteries c’est pas éternel.

Pour ce faire, dans la majorité des cas les onduleurs ont une prise série, comme disent les informaticiens, appelée RS232 par les électroniciens, et sub-DB9 par les marchants de câbles. Mais c’est la même chose. Vous devez donc vous assurer que le câble idoine relie bien l’onduleur au PC qu’il doit protéger (et pas celui d’à-côté, gag possible dans la salle des serveurs).


NB : des appareils récents proposent peut-être une liaison par un câble USB, ça normalement vous connaissez.

Mais ce n’est pas tout : il faut en plus que notre éternel ami, j’ai cité Windows (r), soit au courant. Une fois de plus, ne faites confiance à personne quand il s’agit d’informatique : mon poste a été installé par la Rolls du tip-top des info-boyz de mon Académie, et un an plus tard je me rends compte que mon onduleur n’a pas été déclaré (d’où cet article, d’ailleurs).

Comment installer son onduleur

Rendez-vous dans le Panneau de configuration de Windows (je parle ici de la version expie). Demandez les Options d’alimentation. La fenêtre est divisée en onglets, et celui des onduleurs nous intéresse, le dernier à droite.

Là -dedans, sélectionnez la machine. Windows ne connaît que la marque APC, toutes les autres devant se conformer à un standard, ou alors je suppose à fournir des pilotes à installer à part.

Voilà, vous aurez ensuite l’accès à une fenêtre des options, pour déterminer le comportement de votre PC en cas de coupure de courant.

Enfin, testez votre onduleur de temps à autre

Les batteries, ça n’est pas éternel. Et les onduleurs peuvent très bien avoir une panne, et leur rassurante présence n’être qu’un leurre. Aussi, je vous propose de songer à vérifier votre équipement tous les six mois, pour avoir l’esprit tranquille.

C’est très simple : vous laissez votre PC allumé, en ayant pris soin de fermer tous les logiciels, et vous arrachez la prise murale qui alimente votre onduleur. Si tout se passe bien, l’onduleur doit crier, mais le PC fonctionner encore. Si votre onduleur dispose de la connexion d’alerte, après une minute (ou ce que vous aurez réglé), le PC devrait s’éteindre tout seul.

Si tout ne se passe pas ainsi, vous avez un problème, et il faudra le régler : installation pas faite, batteries morte, câble débranché...

Une bonne nouvelle cependant : sauf à avoir acheté un onduleur no-name tout cra-cra, vous pouvez changer les batteries sans racheter tout l’appareil ! Raison de plus pour se payer les bons appareils, ceux avec la connexion alertant le PC de la rupture du courant. Vous trouverez facilement sur l’Internet des boîtes qui vendent des batteries : ce n’est pas très cher, et j’en ai trouvé une qui a travaillé très obligeamment sur bon de commande et mandat administratif, sans faire de difficultés.

Si je dois acheter un onduleur ?

Vous savez maintenant qu’il faut le choisir avec l’option de connexion au PC protégé, et qu’il faut s’assurer que les batteries peuvent être échangées. Enfin, pour déterminer la puissance (exprimée en VA) de l’appareil, généralement de 250 à 800, il faut compter une fois et demi autant que la consommation en watts de votre PC. Considérant qu’un PC bureautique récent avec un écran LCD consomme environ 220 watts, un onduleur 400 VA fait bien l’affaire ; avec 600 VA vous assurez le coup pour un serveur.

Sources

Une fois n’est pas coutume, l’article de Wikipédia n’est pas très probant. J’y apprends juste que le terme "onduleur" que je viens d’utiliser des dizaines de fois dans cet article est impropre, et qu’il convient d’utiliser le terme Alimentation sans interruption, mais cet article-là se concentre sur ce qu’il y a dans la boîte, ce dont je me contrefiche.

Sur Comment ça marche, il y a des notions plus immédiatement utiles à l’usager tel que le gestionnaire moyen.


Pour que les choses soient faites correctement, pensez à alimenter non seulement le PC, mais aussi son écran par l’onduleur. Sinon, un PC sans écran, c’est pas très facile à utiliser. En revanche, l’imprimante, n’essayez pas, sauf si ça vous amuse de bouffer les batteries pour rien.

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.