IntendanceZone

Parce que l’intendance, c’est la zone !

Accueil > Informatique, outils logiciels > Les applications de l’EN > GFC change de moteur

GFC change de moteur

mardi 20 octobre 2009, par L’intendant zonard

GFC passe de l’essence au diesel : le moteur de base de données Interbase change pour MySQL. J’ai interviouvé mon grand chef de l’informatique comptable à l’occasion de la migration de mon établissement, et vous lance ici quelques notions intéressantes à retenir.

Pourquoi ce changement ?

Borland Interbase est abandonné au profit de la base de données libre MySQL. Il y a un réel avantage financier : les licences Borland étaient payées au prix fort, le logiciel libre est gratuit.

D’un point de vue technique, la version d’Interbase utilisée actuellement, 5.6, avait besoin d’être changée, et les versions récentes exigeaient Vista, dont le ministère ne voulait pas. MySQL devrait permettre de sortir, si l’on le souhaite, du monde Microsoft Windows, par exemple pour proposer aux gestionnaires des postes de travail sous Linux. Bon, c’est probablement pas pour demain. :-(

Pour moi qu’est-ce que ça change ?

Normalement, rien de visible.

Pour ce qui ne se voit pas, les bases dans les sauvegardes font l’objet d’un cryptage : il était déjà assez difficile techniquement de rentrer dans une sauvegarde pour tenter de la falsifier, la sécurisation avance d’un cran.

L’effet secondaire est que ça complexifie énormément le travail des services informatiques s’il faut intervenir les mains dans le cambouis, on peut craindre des difficultés supplémentaires. Eviter tout bug est vraiment essentiel ; par exemple, boycottez soigneusement l’affreux extourne.

Quelles millésimes de GFC sont concernés ?

Si j’ai bien compris, GFC géné et ordo 2009 est disponible dans les deux versions, 2010 seulement sous la nouvelle version. La préparation budgétaire reste sous Interbase, en tout cas la 2010. Normalement, le compte fi devrait être en MySQL dès 2009, ce qui suppose la nécessité de migrer tous les 2009 et pas seulement début 2010.

Les deux gestionnaires de base sont donc appelés à cohabiter sur les mêmes machines (serveur ou bien monoposte), avec les ennuis que cela peut créer pour les info-boys qui nous font la maintenance de tout ce bazar. Essayez de ne pas leur compliquer la vie en faisant de mauvaise manip !

Pourrai-je installer ça tout seul ?

Ce n’est toujours pas vraiment souhaité par les rectorats. Il est toujours extrêmement mal vu d’installer par exemple un GFC sur une machine perso à la maison : en effet, cela suppose soit d’avoir une deuxième comptabilité parallèle, ce qui serait une très grave faute pour un comptable, soit d’utiliser de manière non indispensable la restauration de la base, opération toujours délicate. Sans parler des risques de désynchronisation entre les deux machines, avec un gestionnaire qui croit par exemple avoir transféré ses DAO alors qu’il a restauré une base où ce travail n’a pas été fait. Et encore, cet exemple ne serait pas grave...

Pour répondre à la question : oui, le serveur de BD sera disponible en téléchargement sur les intranets des différentes académies, et il ne nécessitera plus comme Interbase des numéros de série confidentiels pour être activé.

Et les autres applications ?

Jusqu’à nouvel ordre, Presto reste sur Interbase. A ce propos et pour les informaticiens rectoraux qui me liraient, il y a un lézard : en passant Presto de Novell à Horus, tout n’a pas marché car il restait des trucs cachés dans la base de registres des machines clientes. Bon Regedit !

Messages