IntendanceZone

Parce que l’intendance, c’est la zone !

8 visiteurs en ce moment

Accueil > Démarche qualité > ODICé : on s’y colle ?

Outil Diagnistic Interne Comptable en éple

ODICé : on s’y colle ?

samedi 28 juin 2008, par L’intendant zonard

Une fois n’est pas coutume, on nous propose un outil pour travailler mieux. Sans avoir commencé à l’exploiter, j’ai jeté un oeil curieux à l’outil de diagnostic. Et vous ?

Pour accéder à la ressource, j’ai trouvé pour l’instant ce que publie l’Académie de l’ami N@n@rd : http://www.ac-clermont.fr/EPLE/gestioncomp/fichiers/CIC.htm

L’outil principal se présente sous la forme d’un fichier tableur au format MS (r) Excel (r), au lieu de suivre les recommandations européennes et nationales d’utilisation d’un format ouvert, documenté et adopté comme standard par l’ISO, OpenDocument.

En ouvrant ODICé avec mon sempiternel OpenOffice.org, on m’indique qu’il y a des macros, que j’ai désactivées pour des raisons de sécurité. J’ai débloqué cela, mais on dirait que la navigation automatisée ne fonctionnera pas sous OOo. c’est un peu moins confortable, dommage !

C’est une première prise de contact, mais quand je lis les questions qui sont posées, c’est avec un certain plaisir que je peux répondre oui à certaines d’entre elles, sur le bon contrôle de la caisse par exemple. En fait, ODICé attribuera une note à votre travail suivant les réponses que vous lui donnerez.

Cette note n’a pas énormément d’intérêt en elle-même, mais vous permettra de connaître d’un coup d’oeil les points faibles et points forts de votre organisation. Si la gestion des recouvrements se paie une sale note, vous saurez ce qu’il vous reste à faire ! D’autre part, l’évolution de la note est intéressante, puisque, comme toute démarche qualité, ODICé suppose qu’on y revienne tous les six mois ou tous les ans, pour à nouveau questionner les pratiques et voir quels progrès peuvent être faits pour la prochaine période.

J’en suis là pour l’instant. ODICé m’intéresse énormément dans son prinicipe, je suis convaincu que cela va dans le bon sens, contrairement à certains. Toutefois, j’ai bien noté la tendance fusionnelle entre les missions de l’ordonnateur et du comptable. je pense que c’est une piste sinon mauvaise, du moins risquée : elle n’est pas dans l’esprit du texte de 1962 qui organise notre travail, et aller dans le sens du mélange des responsabilités risque de brouiller la compréhension des nouveaux collègues ou des chefs d’établissement. Enfin, je doute fort que les CE soient nombreux à participer aux travaux de démarche qualité de leur gestionnaire-comptable.


Merci de laisser vos premiers retours d’expérience en commentaire. Cet article ne fait que démarrer tout une rubrique sur la rénovation de nos activités !

Messages

  • Tu peux aussi accéder à l’outil via le site de la DAF Rubrique EPLE-Contrôle interne.

    Je te conseille de l’utiliser avec toute l’équipe de l’agence comptable ainsi qu’en partie avec les gestionnaires en tenant informés les ordonnateurs.

    C’est un travail très enrichissant qui permet aussi de remotiver les collègues.