IntendanceZone

Parce que l’intendance, c’est la zone !

Accueil > Gestion pure et dure > Big brother is calling you : localiser un téléphone volé

Big brother is calling you : localiser un téléphone volé

mardi 8 février 2011, par L’intendant zonard

Un élève se fait voler un son téléphone dans l’établissement. Mon CPE prend ça en mains, et vient me demander de localiser le mobile... et oui, les téléphones sont localisés.

Pourquoi demander au gestionnaire de s’en occuper ?

Parce que cela requiert l’accès au site de l’opérateur téléphonique, qui est filtré sur le réseau de l’établissement. Le gestionnaire va donc devoir aller dans l’interface d’administration du filtrage (Horus ou SLIS ou autre), pour temporairement débloquer. Attention, dans mon Horus le fait de mettre l’opérateur en liste des sites autorisés n’a pas suffi : le filtrage est "syntaxique", il a fallu décocher le filtrage systématique de tout ce qui concerne les sonneries de portable etc.

Naturellement, la minute qui suit l’opération, on remet le filtrage en place.

Et si vous ne savez pas faire ça ?

Et bien je vous recommande hautement d’avoir quelque part dans vos dossiers la procédure et les mots de passe pour le faire quand même, ça peut servir, même si c’est le plus souvent pour couper l’accès à un site à problèmes qui n’était pas encore censuré, et dont les élèves ont usé un peu trop depuis les salles de cours.

C’est pas gratuit

Dès lors, on se retrouve logiquement dans le bureau du gestionnaire, avec celui dont le mobile a été volé, et le CPE. L’intéressé se connecte à son espace client chez son opérateur (avec son numéro de téléphone et un mot de passe qu’il a besoin de connaître à ce moment précis), et en cherchant dans les procédures d’urgence, il trouvera la proposition de localisation d’un appareil perdu ou volé.

Le service, chez SFR, est facturé deux euros (à payer par le propriétaire du mobile, hein, pas par l’établissement d’où l’on se connecte !). Il faut donc que la personne concernée soit d’accord. La fois où j’ai eu à le faire, l’appareil était sur un accès à carte de chargement, sans crédit : c’est peut-être pour cela que l’opération n’a pas fonctionné jusqu’au bout.

Et qu’est-ce que ça donne ?

Suivant l’endroit où l’on se trouve, la localisation sera plus ou moins précise, entre 100 m et quelques kilomètres : cela dépend de la densité d’antennes émettrices.

Si l’appareil est éteint au moment de l’appel de localisation, c’est la dernière borne à laquelle il aura été connecté qui sera indiquée (avec je suppose l’heure de ce dernier contact).

L’appareil reçoit un SMS disant à peu près "cet appareil a été localisé à la demande de son propriétaire".

En fonction de cette information, un CPE qui a de la gnaque peut aller plus loin dans son travail, savoir si une fouille peut valoir le coup par exemple.


Vous avez toujours envie d’avoir un téléphone sur vous ? Moi de moins en moins...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.