IntendanceZone

Parce que l’intendance, c’est la zone !

70 visiteurs en ce moment

Accueil > Humour > Souscrivez à "Pratique du nanardisme dans un EPLE"

Souscrivez à "Pratique du nanardisme dans un EPLE"

samedi 8 juin 2019, par L’intendant zonard

Tout le monde -j’ose en tout cas l’espérer- connaît "le Gavard", qui n’est pas le seul ouvrage édité sur le métier de gestionnaire-comptable d’EPLE, mais pour être précis la seule collection d’ouvrages (avec un tome sur la gestion financière, un sur la gestion administrative et budgétaire et un troisième sur la gestion matérielle.

Ca ne pouvait pas durer, et puis ces bouquins sont affreusement sérieux. On y met un peu la zone ?

Souscrivez à l'adresse http://frama.link/nanard

C’est maintenant ou jamais

Le boss part en retraite. Oui, N@n@rd, celui qui nous a donné un site web sérieux et solide dont l’existence laisse de la place à un machin foireux comme le présent site, celui qui a eu le courage incroyable (que je n’aurais pas eu, je le dis tout net) de prendre à ses débuts la responsabilité éditoriale d’un forum ouvert à toute la profession et même au-delà.

Donc s’il y a un moment pour construire un hommage appuyé au bonhomme, pour faire un point d’étape sur un demi million de messages échangés en quinze ans, c’est bien l’été 2019.

Pourquoi spécialement un bouquin ?

Parce que les écrits restent. Franchement, ce bouquin-là, je l’emporterai avec moi quand je serai placé en EHPAD. D’ailleurs c’est une tradition chez les intellectuels (et nous autres les gestionnaires sommes des intellectuels, même si c’est seulement pour le comptage des boîtes de petits pois, on fait marcher nos neurones, non mais zut) d’offrir à un important professeur prenant sa retraite des mélanges.

Commandez-le

Pourquoi donc choisir de pasticher le Gavard ?

Comme indiqué en introduction, il n’y a pas trop d’autre bouquin sur le métier. Alors, tout inventer, pff c’est fatigant. Avec la bande des copains embarqués dans l’aventure, nous avons décidé de reprendre le format, les couleurs, les polices de caractères, la structuration des ouvrages de chez Berger-Levrault, tout ! L’objectif : que l’on puisse avoir un doute en regardant le résultat, et qu’il faille être attentif à sa lecture pour comprendre que l’on est tombé sur un ouvrage humoristique. Ca marche ou ça ne marche pas, mais franchement, auriez-vous eu envie d’acheter un livre avec cette couverture-là ?

Et le mettre dans votre bureau ? Nan...

Mais l’éditeur du Gavard ne sera pas très content, non ?

Soyez rassurés : la très respectable maison Berger-Levrault a été contactée. En toute rigueur, ce que nous entreprenons relève du droit de pastiche, consacré par l’article L 122-5 du Code de la Propriété Intellectuelle. Ce n’était pas une raison pour ne pas nous signaler, et informer cet éditeur de nos intentions précises.

En l’espèce, notre bouquin est hors-commerce, et la vente est à durée (très) limitée. En effet, il n’est vendu que par souscription par correspondance ; les ventes sont ouvertes depuis le vendredi 17 mai et seront closes définitivement le lundi 30 septembre 2019, sans rémission.

En aucun cas notre projet ne consiste à profiter de la notoriété des ouvrages dont Jean Gavard a été le premier auteur ; il s’agit encore moins de les ridiculiser. La reprise de la forme de ces livres de référence de notre métier est constitutive de l’effet comique pour tout initié qui, ouvrant nos pages, y trouvera tout le contraire de ce que la présentation austère pourra laisser imaginer.

Tant qu’on y était, on a aussi imité les pubs...

Bref, nos interlocuteurs de Berger-Levrault nous ont confirmé que notre projet ne représentait pas un problème à leurs yeux. Nous en les remercions vivement.

Mais qui donc fait une chose pareille !?

Voici ce que comporte la 4e de couverture dans le projet tel qu’il est à ce jour :

  • N@n@rd Volcan, qui prend sa retraite cette année, ne compte pas cesser de mener la communauté des gestionnaires.
  • Marquise Alomero s’adonne à la pratique licite de la chasse aux demandes stupides.
  • Agathe Deblouze organise des stages de survie en milieu hostile (salle des profs, vie scolaire...).
  • Lina Inverse est équilibriste : elle doit préserver la santé mentale de son agent comptable tout en ménageant celle des gestionnaires au bord du burn-out.
  • Stoïk Lamouette a longuement supporté dans tous les sens du terme un chef d’établissement particulièrement inspiré.
  • Winnie l’Ourson cherche un peu de bon sens dans son environnement professionnel.
  • Intendant Zonard s’entraîne à résister à des collectivités territoriales qui centralisent les idées loufoques.

En fait N@n@rd est récipiendaire, et pas directement actif dans la rédaction de cet opus. Et puis beaucoup d’autres y sont mêlés : le livre sera farci des citations de la marmotte bazookée, de VI sous ses différentes identités, de la boîte de conserve, de l’emperruqué, des closes... Sans oublier les dessins d’Avalon !

Ce n’est pas tout, l’ouvrage ne sera pas qu’une compilation des contenus du forum, mais comportera bon nombre de contenus exclusifs, proposés par tout un tas de collègues désireux d’apporter leur pierre à l’édifice : par exemple Ursin nous a déjà fait, pour l’entrée de l’ouvrage, un magnifique mot du ministre.

Toi aussi, deviens auteur dans Pratique du nanardisme

Oui ami lecteur, tu as ton rôle à jouer là-dedans. N’hésite pas à soumettre des propositions de contenus, tout sera considéré ! Cela peut prendre la forme :

  • de textes tout ficelés
  • d’idées, de concepts que d’autres pourraient développer mieux que vous si vous ne vous en sentez pas le talent ou que vous manquez de temps
  • de signalement de pages du forum qu’il serait dommage de ne pas intégrer

Le comité de rédaction du bouquin prendra tout en considération ; sachez toutefois que notre règle d’or sera qu’on prendra ce qui sera drôle, et si ça tombe à plat ou si l’humour n’est pas raisonnablement partagé [1], nous nous réservons le droit de rejeter des propositions, pas sans des remerciements circonstanciés bien sûr.

Nan mais c’est sérieux cette histoire ?

Parfaitement. On ira jusqu’au bout, c’est une certitude, et il vaut mieux : après deux jours, on a déjà tout un tas de commandes, avec paiement sur Internet (quarante en une semaine). Nous avons dépassé le point de non-retour, et ce projet aboutira.

Il faut savoir que la technique nous est fortement facilitée par le fait que l’un d’entre nous a, dans sa famille, un éditeur professionnel qui se prête au jeu et assurera la fabrication de l’ouvrage : mise en page, impression, expédition. Le tarif de 25 € comprend d’ailleurs une marge raisonnable pour rémunérer ce travail, avec une prise de risque faible mais pas nulle pour cet éditeur : en-dessous d’un certain nombre de souscriptions, il n’aura pas été payé correctement pour son travail.

Bon de souscription papier : à éviter, merci de privilégier la commande en ligne

Si au contraire les ventes sont importantes, alors il se dégagera une marge supplémentaire, qui sera attribuée à N@n@rd au titre des droits d’auteur.

Comment se justifie ce prix de 25 € ?

Pour 25 €, vous aurez :

  • le papier, l’impression, le façonnage
  • les frais d’expédition (on a du limiter à 250 pages sans quoi l’affranchissement dépassait un seuil et ça devenait intenable)
  • le travail d’édition
  • les frais de la boutique en ligne, du paiement par CB
  • et donc des droits d’auteur reversés à N@n@rd si tout se passe bien

La discussion continue bien sûr dans notre précieux forum : http://gestionnaires.actifforum.com/t38861-pratique-du-nanardisme-dans-la-gestion-des-eple


Voir en ligne : Souscription de "Pratique du nanardisme dans la gestion d’un EPLE"


[1On peut rire de tout, mais pas avec n’importe qui, et on aimerait bien que le bouquin puisse tomber dans un peu toutes les mains

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.