IntendanceZone

Parce que l’intendance, c’est la zone !

Accueil > Informatique, outils logiciels > OpenAcadémie et la gamme MachinSCO : des applis complètes en base de données (...) > CédiSCO : les conseils de discipline passent à la moulinette OpenAcadémie : (...)

CédiSCO : les conseils de discipline passent à la moulinette OpenAcadémie : V1.0

dimanche 20 septembre 2020, par L’intendant zonard

Avez-vous une petite idée du travail que représente le secrétariat du conseil de discipline ? Les différents documents qu’il faut sortir, en temps contraint, ne tolèrent aucune erreur sans quoi on risque des problèmes de procédure. OpenAcadémie a résolu de régler ce problème, et nous frappons très fort avec CédiSCO, qui dès la version de test en pré-diffusion sur l’IZ, fait tout le job.

En 133 secondes, pourquoi il faut utiliser CédiSCO :

Principe de base

Comme avec tous les MachinSCO : vous téléchargez la base SIECLE (export standard Elèves-complète.xls), indiquez d’autres paramètres de l’établissement, puis on peut commencer à travailler.

Désignez d’abord les membres du conseil de discipline : la plupart des personnels sont connus via la base GIGC qui s’importe en un clic ; les élèves élus sont dans l’import SIECLE... ainsi que les parents élus.

Ensuite vous pouvez aller chercher celui des élèves qui a commis des fautes telles que le chef d’établissement lui lance la foudre du conseil de discipline. Dans l’écran de création d’une procédure, vous devrez indiquer le motif du conseil, la date.

Ecran de désignation de l'élève traduit en conseil de discipline

Une fois la procédure créée, il ne reste plus qu’à sélectionner, sur le même principe que les membres permanents du conseil, les témoins qui sont invités (enseignants et délégués de la classe etc.)

Après la création de la procédure, les différentes productions de CédiSCO

C’est tout ! L’exploitation du logiciel commence déjà, avec l’envoi des convocations à l’élève, aux parents, aux membres et aux témoins.

Le jour du conseil

On édite la liste d’émargement qui circulera et sera visée par les présents. Complètement nouveau et offert par l’application, le conducteur de procédure permet au chef d’établissement de diriger la séance sans bafouiller, et sans risquer d’omettre un point essentiel de la procédure.

La personne désignée comme secrétaire de séance pourra, nous le recommandons vivement, saisir en direct la prise de notes dans l’application, sur un notebook.

En procédant ainsi, dans la minute qui suit le conseil, le procès-verbal est terminé, complet et conforme, et peut être signé par le président de séance et envoyé sans aucun délai aux autorités académiques. L’application produit aussi la fiche de rescolarisation, dans le cas d’une exclusion définitive sans sursis.

La démo en vidéo (15 minutes, y a tout dedans) :

Et après ?

CédiSCO produit un état de synthèse des conseils qui se sont tenus dans l’établissement, en un clic. En restera-t-on là, ou bien d’autres idées seront-elles proposées par les utilisateurs ? Nous comptons sur vos remarques nombreuses, de préférence sur le fil de discussion des utilisateurs de CédiSCO : https://gestionnaires.actifforum.com/t40465-cedisco-les-conseils-de-discipline-passent-a-la-moulinette-openacademie

Notes de version

Les versions 0.x sont des prototypes pour l’évaluation. N’utilisez jamais un tel logiciel pour l’exploitation, mettez-vous systématiquement à jour, la version 1.0 aura bénéficié de tous les tests et ne présentera plus de défaut criant. Participez aux tests, mais après jetez bien votre fichier, pour utiliser une version de diffusion officielle. Je rappelle aussi qu’il faut être très prudent en téléchargeant des logiciels, vous ne devriez utiliser que des fichier dont la source est sûre, et pas des trucs que l’on se repasse entre collègues, par exemple.

  • version 0.9 du 31 juillet 2020 : le plus gros du travail est bouclé, il fallait vous la proposer et laisser le temps aux testeurs de regarder tranquillement pendant les vacances, à la rentrée on aura autre chose à faire.
  • 0.91 du 15 août : cette livraison est fonctionnelle pour l’importation de la base GIGC et pour l’enrôlement des membres du conseil de discipline, qui avaient subi de vilaines régressions que je n’avais pas repérées.
  • 0.92 publiée le 21 août, avec la notification de la décision à la famille, un point important que j’avais totalement oublié, que m’a fait remarquer une amie parent d’élève. Et vous, quels défauts trouverez-vous à ce logiciel, qu’on leur règle leur compte ?
  • 0.93 du 22 août : remise en état du script de dé-réseauification ; transformation de la synthèse des conseils de discipline en registre des sanctions non nominatif ; lettre d’engagement de l’élève à exécuter sa mesure de responsabilisation.
  • 0.94 du 26 août : suite à des remarques sur le texte des convocations
  • 0.95 du 29 août : encore des corrections de mentions, amélioration des info-bulles ; ajout d’un bouton pour supprimer une procédure que l’on a créée par erreur ; amélioration du filtre de fichiers à importer qui gardait de mauvaises informations en rémanence
  • 0.97 du 9 septembre : désormais les élèves avec une apostrophe dans leur nom de famille ne sont plus immunisés contre le risque de passer devant le conseil ;) On peut désigner un président de séance qui n’est pas forcément le chef d’établissement (attention, forcément un perdir, à ma connaissance même un adjoint gestionnaire ne serait pas reconnu capable de faire ça, hem). Quelques petites choses dans le comportement ça et là, et l’import de la base des personnels GIGC qui intervertissait les codes postaux et les villes. => la liste des problèmes à traiter est vide.
  • 0.98 du 16 septembre : intégration de l’ensemble des corrections suggérées par une collègue se vantant de faire subir des sévices sexuels aux drosophiles ; désormais la notification à la famille ne parle de rescolarisation que dans le cas d’une exclusion définitive
  • 1.0 du 20 septembre : on trouvera peut-être encore des choses à améliorer, mais il fallait siffler la fin de partie. Encore des améliorations dans les coins, avec par exemple une alerte si l’on désigne plus ou moins que les 14 membres prévus par le code de l’éducation. Et la suppression d’une vilaine régression qui rendait la 0.98 inutilisable, quand même.
  • 1.0.1 du 1er octobre : encore un problème avec les apostrophes, s’il y en avait dans l’adresse de l’élève ou des parents cela rendait impossible de les nommer membres du conseil. Accessoirement le mode Maintenance (conçu pour l’assistance utilisateurs) est rendu accessible aux utilisateurs du Runtime.

PS : ceci est le millième article de l’Intendance Zone. Plus exactement l’article n°1000, quelques uns des 999 précédents n’ont jamais été publiés, restés à l’état de projet ou abandonnés. Mais quand même, en quinze ans, c’est un rythme.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.