IntendanceZone

Parce que l’intendance, c’est la zone !

Accueil > Gestion pure et dure > Gestion des bâtiments > Réparer une clé de réarmement de l’alarme incendie

Photo-roman

Réparer une clé de réarmement de l’alarme incendie

jeudi 9 mai 2013, par L’intendant zonard

Les clés de réarmement des boîtiers manuels de déclenchement de l’alarme incendie sont des objets stratégiques dans nos EPLE. En tout cas chez les *** de la zone qui déclenchent deux fois par jour.

Ces petits objets en plastique sont cependant fragiles. Ces clés dans mon établissement sont composées de trois petits picots de plastique, et il est courant que ces clés cassent, soit par mauvaise manipulation (on tourne trop fort, trop vite, ou dans le mauvais sens), soit parce qu’un corps étranger (ou un bout d’une clé cassée la précédente fois) obstrue l’un des trois orifices sur le DM.

JPEG - 10.3 ko
Clé de réarmement d’alarme incendie cassée

Il faut donc régulièrement renouveler ces foutus appareils, sachant que chez moi chaque membre du service de vie scolaire en a un sur lui en permanence, ça fait du nombre. Or je n’ai à ce jour pas trouvé d’autre filière d’approvisionnement que mon prestataire d’entretien du SSI, qui me facture ces trucs au prix du platine 975/1000e, et met généreusement trois semaines à me les faire parvenir.

Ça m’indisposait, et j’avais imaginé de réparer ces machins en insérant une pièce de métal à la place du picot de plastique disparu. J’ai demandé à mes OP, deux garçons sympa et pleins de ressources, de s’y mettre, et... rien !

Plus loin que l’indisposition, ça m’a carrément énervé, et je m’y suis donc mis, ce qui me permet de vous faire bénéficier de mon reportage photo. En avant Cartier-Bresson !

Matériel nécessaire

Presque rien, des trucs que vous avez forcément dans l’EPLE, moi j’avais même ça à la maison, c’est dire.

- une perceuse, n’importe laquelle (ma perceuse perso c’est pas possible de faire pire)
- une pince coupante, même pas une très bonne, l’acier des clous qu’il faut utiliser n’est pas de spécialement bonne qualité
- enfin des clous, ceux dont il nous reste toujours une poignée après avoir fini de monter son meuble en kit du supermarché suédois. Notez la pointe en biseau, qui sera bien utile pour notre travail.

JPEG - 15.9 ko
Clous à utiliser pour réparer une clé de DM

Procédure

Nous commençons par couper la tête d’un clou, avec la pince coupante, pour ne garder que la longueur de la tige.

JPEG - 15.3 ko
On coupe la tête d’un premier clou

Puis on place la tige ainsi obtenue dans le mandrin de la perceuse, bien centré, la pointe à l’extérieur bien sûr.

JPEG - 15.2 ko
Placer la pointe dans le mandrin de la perceuse

Le travail proprement dit : on place la clé cassée contre la pointe, au bon endroit précisément, puis on met en marche la perceuse, pour faire rentrer la pointe dans la pièce en plastique. Je suis facilement parvenu à faire ça tout seul, à deux mains seulement, la perceuse posée sur la cuisse.

JPEG - 13.9 ko
Percement de la clé

Il ne faut pas aller trop loin, bien sûr, mais même si l’on traverse, ce n’est pas forcément dramatique. ce qui est important, c’est d’être bien dans l’axe, de ne pas implanter le clou de travers.

JPEG - 10.7 ko
La pointe est posée dans la clé

Après, il n’y a plus qu’à raccourcir la pointe restante avec la pince coupante, et c’est terminé !

JPEG - 13.6 ko
Raccourcir la pointe à la bonne longueur

Le résultat est là. Éventuellement, une goutte de colle forte pourrait aider à stabiliser le métal dans la pièce en plastique, mais je n’en ai pas eu besoin. Le seul défaut qui pourrait rester serait que, coupée salement, la pointe qui dépasse puisse griffer la peau ou abîmer les vêtements de son utilisateurs (une fois dans une poche avec un trousseau de clés), essayez donc de raccourcir proprement, ou de limer un petit coup, avec un embout de meulage monté sur la perceuse, cela sera fait en une seconde.

JPEG - 20.5 ko
Toute la petite famille : clé intacte, 1 réparation, 2 réparations, 3 réparations

Il ne vous reste plus qu’à montrer cette page à votre OP et à lui laisser, généreux, 20 minutes pour vous réparer une dizaine de clés !


Cette technologie de pointe (haha) est réutilisable pour d’autres objectifs : dans la foulée j’ai réparé le couvercle de ma bouilloire.

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.