IntendanceZone

Parce que l’intendance, c’est la zone !

Accueil > Gestion pure et dure > De l’utilité des marchés publics...

De l’utilité des marchés publics...

vendredi 4 mai 2012

Juste une petite observation : un lycée de la région s’est farci le travail de groupement de marché pour les prestations de vidange des bacs à graisse. Le coût HT d’un pompage sur la base de trois par an, quel que soit le volume du bac, est dans ce marché à 140.00 € !

A ce prix là, la solution que je propose perd même de son intérêt, sauf du point de vue écologique bien entendu.

Petit bémol : dans mon Nacadémie, sur 30 établissements ayant adhéré au groupement, il n’y a qu’un collège. Donc un collège sur les 300 de l’académie... Et après on dira que les collèges n’ont jamais assez d’argent. Alors que les gestionnaires n’avaient qu’à adhérer au groupement pour économiser 500 € par an. Tsss tsss...

Messages

  • Salut,

    La vidange des bacs à graisse ( et à fécule) n’est pas le seul élément à prendre en compte. Dans un gros bahut, surtout s’il est professionnel et abrite toute la gamme des sections hôtelières, le pompage même forfaitaire représenterait tout de même un budget conséquent (il y en a 6, à vider 2 ou 3 fois par an).

    La solution de traitement biologique des graisses proposée ailleurs sur ce site reste concurrentielle : là aussi, il est possible de mettre des entreprises en concurrence puisque deux, en France, proposent l’installation de ce type de traitement avec un contrat d’entretien à la clé (et la garantie qui va avec).

    Cette solution a des atouts supplémentaires (et chiffrables) :

    - Elle apporte un confort olfactif certain en supprimant les dégazages intempestifs à l’extérieur et les mauvaises odeurs d’égout qui règnent généralement en maître dans les cuisines inoccupées (Les graisses sont en effet digérées par des bactéries aérobies). La différence a été remarquée par les enseignants de cuisine et de service ainsi que par les clients des restaurants d’application et pédagogique.

    - La solution de bactéries distribuée au niveau des éviers et des égouts les installe dans les canalisations et empêche ainsi le dépôt des graisses et donc les bouchons. Le budget débouchage des canalisation par la même société de pompage qui intervenait deux ou trois fois par an a été ramené à zéro : plus une seule canalisation bouchée par la graisse depuis l’installation !

    je n’ai d’actions dans aucune de ces deux sociétés !

    Gaab

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.