IntendanceZone

Parce que l’intendance, c’est la zone !

41 visiteurs en ce moment

Accueil > Réunions de gestionnaires > Gestionnaires du 95 > Gestionnaires 95 : compte rendu de la réunion du 31 mars 2011

Gestionnaires 95 : compte rendu de la réunion du 31 mars 2011

vendredi 17 juin 2011, par sebjo

Ajout à l’ordre du jour : une présentation de la CACI par Martine Bonnet et une question de Mme Burke concernant le traitement de notifications de subventions.

Point d’étape sur les comptes financiers

Un tour de table est réalisé rapidement : pas de problème de mise à jour, installation etc... donc un point très positif ! Reste la date de diffusion du logiciel COFI qui reste tardive.

Plusieurs questions sont abordées : l’état de rapprochement cl 4 / cl 7 n’est que très peu réalisé et reste un mystère pour beaucoup de collègues.
La nécessité pour les ordonnateurs de signer la pièce 19 est bien précisée dans la circulaire mais n’est pas reprise sur la pièce elle-même, ce qui entraîne des interrogations.

Les sortie d’inventaires sont évoquées aussi.

Utilisation du module mémoires

Très peu d’utilisateurs dans la salle. Après présentation rapide du module et de son fonctionnement (saisie des infos, édition d’un mémoire qui génère un ordre de recette puis transfert en compta géné qui crée automatiquement la créance), il paraît évident que ce module ne présente pas un grand intérêt pour la majorité des établissements.

Il peut présenter un intérêt pour un établissement qui effectue des facturations régulières et répétitives qui, de plus, ne sont pas aussi aléatoires en terme de recouvrement que des dégradations de manuels scolaires par exemple.

Note de l’IZ : c’est plutôt pratique pour suivre les factures émises par l’EMOP, par exemple. Mon intendance assure aussi les loyers de COP avec cette fonction.

Présentation de la DACES / CACI

Martine Bonnet fait une présentation rapide du service, de son fonctionnement et de son rôle auprès des établissements. Elle insiste sur le fait qu’il ne faut pas hésiter à les solliciter. L’intérêt de la CACI est évident pour tous et l’avis est plutôt au besoin d’étoffer ses effectifs pour être encore plus présente et réactive.

Rest’o collège / GFE

Un petit compte rendu du dernier groupe de travail est présenté par Christiane Biré. (Note d’IZ : mais encore ? Kesako ?)

Commission communale de sécurité

Nous avons le plaisir d’accueillir le capitaine LAGNEAU qui nous fait une présentation très complète du rôle et du déroulement d’une commission communale (départementale si l’établissement compte plus de 1 500 personnes).

Il rappelle que celle-ci ne donne que des avis.
La commission travaille sur quatre objectifs :
- prévenir l’éclosion d’un feu
- prévenir sa propagation
- faciliter l’évacuation
- faciliter l’accès aux secours

Les problèmes les plus fréquemment rencontrés :
- le registre de sécurité pas à jour (contrôles techniques obligatoires non présentés ou non réalisés)
- les dégagements encombrés (couloirs, cages d’escaliers...)
- les travaux réalisés et non déclarés à la commission communale, les changements de destination des locaux (donc pas d’info sur les modifications de structure)
- les problèmes d’accès aux véhicules de secours : journées portes ouvertes...

M LAGNEAU nous explique que le SDIS est toujours intéressé pour mettre en place des exercices ou des actions avec nos établissements, avec cependant, comme pour tous, un problème de disponibilité qui ne leur permettent pas de répondre à toutes les sollicitations.

Les échanges sont riches, notre interlocuteur répond à de nombreuses questions très pratiques, il en profite aussi pour nous informer d’une obligation (presque) nouvelle (arrêté du 26/06/2008) : nous devons faire vérifier la continuité des communications radioélectriques dans nos sous sols entre autres. Les secours doivent en effet savoir si leurs talkie walkie fonctionnent partout. Nous devons donc faire appel à un bureau de contrôle qui assurera cette vérification et si cela ne fonctionne pas faire installer des relais.

Question diverse : traitement de certaines subventions

Mme Burke nous explique qu’elle vient de réaliser un audit dans un EPLE (qu’elle ne nomme pas). Elle s’interroge sur la manière dont nous traitons certaines subventions liées à des actions pédagogiques : certains documents présentent des subventions attribuées mais sous réserve de transmission d’autres documents, de réalisation concrètes etc. La question est de savoir comment nous traitons ce type de notification, surtout quand elles arrivent en fin d’année. Il s’agit bien en effet de notification de subvention mais dont le versement n’est pas si sûr... nous en arrivons à la conclusion qu’il vaut mieux ne réaliser l’ordre de recette qu’une fois l’action réalisée, voire le versement effectué, afin d’éviter des difficultés de recouvrement ou d’avoir à réaliser des annulations d’ordre de recette.

La prochaine réunion aura lieu le JEUDI 16 JUIN 2011 à 9h30, à l’EREA F. DOLTO, 70 allée de Cormeilles 95112 SANNOIS