IntendanceZone

Parce que l’intendance, c’est la zone !

98 visiteurs en ce moment

Accueil > Réunions de gestionnaires > Gestionnaires du 95 > Réunions du 95 : en guise d’introduction ?

Une présentation et un avis sur ces réunions

Réunions du 95 : en guise d’introduction ?

mardi 11 mai 2010, par sebjo

A quelques jets de pierres (humour noir) du 93, nous organisons nous aussi depuis plusieurs années des réunions de gestionnaires. A l’origine, réunion d’un « ancien », de ses établissements rattachés et de ses (nombreux) tutorés dont j’étais, ces réunions ont pris peu à peu de l’ampleur.

Ce sont des réunions informelles car sans couverture syndicale, sans demande d’autorisation à nos autorités de tutelle etc., mais pour lesquelles nous avons choisi dès le début de maintenir un certains formalisme (ordre du jour, liste d’émargement et compte rendu systématiques).

Les collègues présents sont invités après s’être inscrits à notre liste de mails ou sollicités puis inscrits avec leur accord pour nos collègues du rectorat, du conseil général ou de la TG.

Ces réunions se tiennent régulièrement, au rythme de 4 à 5 séances par an.

Au début, l’idée était de permettre à chacun de savoir quoi répondre aux traditionnels reproches du type « au collège X, ils font autrement ». Nous ne connaissions souvent pas le ou la collègue de l’établissement en question, même si c’était celui d’à côté... et avions peu l’idée de l’appeler pour lui demander comment il faisait !

En quelques années, au moins en partie grâce à ces réunions depuis 2000 (10 ans déjà ! je vieillis), les contacts sont moins diffus, nous sommes beaucoup plus à même de décrocher le téléphone pour appeler un collègue, même à l’autre bout du département, parce que l’on se rappelle qu’il avait en réunion expliqué qu’il avait bossé sur le sujet qui nous pose problème.

Rien que pour cela, je m’accroche à ces réunions, en ai repris l’organisation lors du départ du collègue fondateur et fait ce qu’il faut pour qu’elles durent.

Les gestionnaires et comptables qui viennent à ces réunions sont constitués pour une part d’un « noyau dur » de collègues présents à chaque fois mais aussi de collègues qui viennent plus épisodiquement, en fonction de leurs disponibilités, de l’ordre du jour ou encore du lieu de la réunion. Nous avons aussi pris l’habitude de contacter les nouveaux collègues pour les inviter à y participer.

Bien évidemment, au bout de quelques années, l’ordre du jour reprend des thèmes déjà évoqués lors de réunions précédentes, et il est toujours difficile de trouver un équilibre entre les thèmes d’actualité (et oui, chaque année on parle de la prépa budg et du COFI...) et des sujets « de fond » (analyse et comparaison de nos pratiques en matière d’achat, de présentation en CA, de répartition des rôles gestionnaire/comptable...).

Et oui, parfois les « questions diverses » prennent autant de temps à traiter que le reste de l’ordre du jour (cela rappellera certainement les CA). Mais malgré tout chacun y met du sien pour que ces réunions perdurent et, jusqu’à aujourd’hui, je crois qu’aucun collègue n’y perd son temps.

Autre point de satisfaction, la présence régulière de collègues (oui oui, collègues) du conseil général, du rectorat et de l’IA et quelques fois de la TG. Nos échanges sont maintenant réguliers, je pense utiles même si parfois un peu difficiles pour eux : un responsable administratif d’une CT au milieu d’un nid de gestionnaires, c’est parfois dur à vivre !

Cet élargissement des participants à des « non-gestionnaires » a donné une autre tournure à ces réunions. Sans prétendre à une quelconque représentativité, nous y abordons nos liens actuels mais aussi des projets que la CT veut voir aboutir. C’est pour eux un premier avis, des premières réactions et pour nous à la fois une reconnaissance du sérieux de ses réunions et la possibilité de réfléchir au plus tôt à ces futures évolutions. J’aime croire (y’a pas de mal à se faire plaisir...) que le simple fait qu’ils reviennent montre qu’ils y trouvent eux aussi leur compte.

Je suis un fervent partisan de la mutualisation à travers les groupements d’achat. A défaut d’en monter un j’espère contribuer, à travers ces réunions, à une mutualisation de nos expériences profitable à tous.

En faisant apparaître nos comptes-rendus sur ce site (et pourquoi pas les ordres du jour ?), je n’espère pas de miracle. Notre travail n’est ni particulièrement exemplaire ni exceptionnel. Par contre cela peut être une piste, une illustration, un début de commencement de mise en relation de nos travaux avec d’autres collègues du 93 ou d’ailleurs. Pourquoi ne pas essayer d’avoir un ou deux points communs à nos ordres du jour par exemple ? La simple lecture des comptes rendus suffirait ensuite à élargir le « panel » des opinions et avis sur un même sujet sans que cela ne représente un gros travail pour personne.

Merci à l’IZ de bien vouloir nous héberger. Ce petit article qui, j’insiste là-dessus, n’engage que moi et n’est que mon avis, est aussi un moyen pour moi de commencer à lui renvoyer l’ascenseur (et pas la pierre...)

Messages

  • L’Intendance Zone est née des comptes-rendus de nos réunions. Aujourd’hui qu’elle existe ainsi que le merveilleux site de N@n@rd et son forum, il ne reste plus à tous qu’à se saisir de ces outils, avec chacun leur utilité et leur style.

    Alors, bienvenue aux collègues versaillais, de toutes manières nos Greta à nous ont de meilleures parts de marché, hihi ;-p