Accueil > Réunions de gestionnaires > Gestionnaires du bassin de Créteil > Compte rendu de la réunion de réseau de gestionnaires de Créteil le 21 (...)

Compte rendu de la réunion de réseau de gestionnaires de Créteil le 21 octobre 2021

dimanche 5 décembre 2021, par L’intendant zonard

Le jeudi 21 octobre 2021, les gestionnaires du secteur de Créteil et ses environs ont été accueillis par M. LE GUILLOU, proviseur du lycée SAINT-EXUPERY à CRETEIL. 15 membres présents (12 établissements représentés), 6 membres excusés.

Moussa KAMARA et Jean-Pierre CHEINEY ouvrent la séance à 14 h 10. Les propos tenus sont organisés ci-dessous suivant les points à l’ordre du jour.

I / Point sur la rentrée scolaire 2021-22

La réunion commence par un tour de table permettant à chacun de se présenter.

De façon générale la rentrée scolaire s’est plutôt bien passée pour chaque établissement présent, chacun rencontrant les difficultés habituelles en cette période (travaux, changement ou absence de personnels). Fort de l’expérience des années précédentes, la mise en œuvre du protocole sanitaire s’est effectuée sans difficulté particulière.

  • Lycée L. BLUM (CRETEIL), Monsieur KAMARA, agent comptable, Isabelle LEGRAND, fondée de pouvoir. Un nouvel agent comptable a été nommé au mois de mai. Avec ses filières artistiques (cinéma, histoire des arts, danse...), ce lycée possède une forte dynamique pédagogique qui génère de nombreuses sorties et voyages scolaires. Ce lycée accueille cette année un nouveau dispositif : une classe préparatoire au professorat des écoles. La formation se déroule en partie dans un lycée, en partie à l’université, avec des équipes de formateurs spécialisés. Dès la première année de licence elle permet de préparer une carrière spécifique de professeur des écoles et d’obtenir une licence généraliste.
  • EREA STENDHAL (BONNEUIL), Marie-Claude AUSTER adjointe gestionnaire. L’EREA accueille une trentaine de collégiens majoritairement internes et des lycéens. L’établissement n’a plus d’agent chef et un agent de maintenance exerce à mi-temps thérapeutique, obligeant l’adjointe gestionnaire à être très présente « sur le terrain ».
  • Collège PLAISANCE (CRETEIL), Fabienne ALLOUCHE adjointe gestionnaire. Une nouvelle cheffe d’établissement et une nouvelle assistante d’intendance ont été nommées en début d’année scolaire.
  • Collège LA GUINETTE (CRETEIL), Madame MANENT adjointe gestionnaire. Le manque de personnel technique territorial (3 agents absents / 2 départs à la retraite), oblige la collectivité territoriale à recourir à des suppléances ou à l’intérim. Le collège est dans sa troisième phase de réhabilitation sur quatre. L’accueil d’une partie des élèves du collège de MANDRES-LES-ROSES a nécessité une réorganisation globale de son fonctionnement.
  • Collège S. VEIL (MANDRE-LES-ROSES), Amélie BELGACEM adjointe gestionnaire. Le collège S. VEIL est fermé depuis février 2019 pour des problèmes d’ordre structurel (risque d’effondrement). Les élèves de cet établissement ont été répartis sur les deux collèges de SANTENY, VILLECRESNES et dans une école primaire de MANDRES-LES-ROSES. Des constructions modulaires sont livrées depuis janvier 2020 et les repas sont fournis par un prestataire privé. Les élèves utilisent des structures sportives extérieures entraînant de nombreux déplacements en autocar. Le bâtiment fait toujours l’objet d’une expertise judiciaire.
  • Collège LE FORT (SUCY EN BRIE), Julie DAVID adjointe gestionnaire. Une rentrée classique pour les élèves de cet établissement (avec SEGPA) accueillant 710 élèves.
  • Collège V. DURUY (FONTENAY-SOUS-BOIS), Monsieur N’GOME-SENDEYO, adjoint gestionnaire.
    Le collège a fait l’objet de travaux d’agrandissement et une mise aux normes P.M.R. des bâtiments. Il dispose d’une demi-pension neuve. Le chef de cuisine faisant l’objet de prescriptions médicales (pas de port de charges lourdes), l’adjoint gestionnaire est contraint de renforcer l’équipe de restauration.

 Lycée E. DELACROIX (MAISONS ALFORT), Madame LASSALMONIE agent comptable, et Bastien CARRE fondé de pouvoir. Le lycée E. DELACROIX a mis en place le système de restauration au ticket avec réservations. De nombreux agents ont été placés en autorisation spéciale d’absence (A.S.A.) en
raison de la crise sanitaire. Un véritable travail a été entrepris pour que ces agents puissent reprendre leurs missions en toute sécurité. Le lycée ayant fait l’objet récemment d’une commission de sécurité, Madame LASSALMONIE met en garde les collègues gestionnaires d’être très vigilants sur les autorisations préalables de travaux à déposer en mairie.

Elle suggère aussi aux collègues gestionnaires d’assurer un suivi rigoureux des rapports de vérifications réalisées par les bureaux de contrôle, lesquels ont tendance à reprendre systématiquement les mêmes observations que celles émises dans les précédents rapports. Le lycée E. DELACROIX et le collège LA CERISAIE (établissement rattaché) participent à la phase 2 du déploiement du progiciel Op@le.

  • Lycée P. BERT (ALFORTVILLE). Une rentrée classique avec la nomination d’un nouveau chef d’établissement. Le chef de cuisine n’est pas remplacé. Le lycée est fermé toute une journée en raison des dégâts occasionnés par la tempête pendant la nuit (20-21/10/2021).
  • Collège S. DE BEAUVOIR (CRETEIL), Alexandre BUISSERET, adjoint gestionnaire. Une nouvelle principale et une nouvelle secrétaire ont été nommées en septembre. Le collège participera cette année à un dispositif ERASMUS.
  • Collège V. HUGO (CRETEIL), Mme RAVAR, adjointe gestionnaire. Le service d’intendance dispose d’un demi-poste de secrétariat d’intendance. Avec la crise sanitaire, cet établissement a opté pour l’augmentation de la durée de la pause méridienne portée à deux heures. De nombreux élèves rentrent chez eux entre 12h00 et 14h00, l’effectif d’élèves demi-pensionnaires a donc chuté, ne permettant pas de justifier la demande d’une secrétaire d’intendance à temps plein.
  • Lycée ST-EXUPERY (CRETEIL) Monsieur MOHAMED agent comptable, Monsieur CHEINEY fondé de pouvoir. Le lycée ST-EXUPERY a du faire face aux difficultés classiques de rentrée scolaire. En raison du manque de personnel (A.S.A.) la collectivité a fait appel à des personnels intérimaires. Le lycée a publié un marché à procédure adaptée pour renouveler une partie de son matériel d’impression. Ce marché a été déclaré sans suite en raison de l’impossibilité de départager les candidats. Une redéfinition des besoins s’est avérée indispensable.

A ce sujet Madame LEGRAND, fondée de pouvoir au lycée L. BLUM informe les collègues gestionnaires que ce lycée a obtenu du matériel de reprographie lors des campagnes périodiques d’équipement de la région Île-de-France. Le contrat d’entretien est assuré par l’intermédiaire de l’UGAP, réduisant fortement le coût global de la reprographie.

Le collège S. VEIL a participé de son côté à une expérience de mutualisation menée par le conseil départemental du Val-de-Marne, démontrant que des commandes groupées permettent aussi de réduire considérablement les coûts. Le lycée SAINT-EXUPERY et le lycée E. BRANLY (établissement rattaché) participent à la phase 2 du déploiement du progiciel Op@le.

II / Op@le

Déploiement du progiciel Op@le. Monsieur CHEINEY informe que le rectorat, par un courrier en date du 17 septembre 2021, souhaite relancer les réunions de réseau des gestionnaires. Il nous paraît important que ces réunions jouent un rôle complémentaire en matière de déploiement du projet Op@le.

Mme LASSALMONIE, M. CARRE, Monsieur MOHAMED et M. CHEINEY, participant aux diverses formations, évoquent les prérequis à l’utilisation du progiciel : gestion rigoureuse de la base élèves, utilisation de GFE pour les élèves au forfait DP...

La gestion des élèves et des fournisseurs se fera sous forme de fichiers clients. La phase d’engagement sera une phase importante dans le processus de la dépense. La première année, la préparation budgétaire pourra être réalisée sous GFC, puis l’extraction sera intégrée dans le progiciel. Les années suivantes la saisie du budget se fera sous Op@le.

Les charges de fonctionnement du service de restauration devront être imputées sur ce service. Une clé de répartition devra être déterminée lorsque ces charges ne peuvent pas être individualisées (pour plus d’information se reporter à la revue INTENDANCE n°171 avril-mai 2021).

III / Dépôts de fonds auprès de la Banque Postale

Dans le cadre d’un nouveau marché passé entre la DGFiP et la Banque Postale, à compter du 30 avril 2021, toutes les régies du secteur public local et les agences comptables de la sphère publique doivent déposer ou retirer des espèces en bureau de Poste. Une plateforme appelée DIGIFiP est mise à disposition pour instruire les demandes de dépôts d’espèces.

Certains collègues regrettent que le comptage des pièces et billets ne soit plus fait comme auparavant en présence du caissier. Des erreurs ont été signalées. Monsieur MOHAMED informe les collègues que les erreurs sur l’agence comptable ont été régularisées. Aucune erreur n’a été constatée sur les agences comptables des lycées L. BLUM et E. DELACROIX.

IV / Questions diverses

  • Voyages scolaires. Madame BELGACEM souhaite obtenir l’avis des collègues sur la rédaction d’un MAPA, notamment en matière d’assurance annulation. Si l’assurance fonctionne lorsqu’un élève est atteint du COVID19, la question du remboursement se pose pour les élèves qui seraient cas contacts.
  • Entrevue avec Mesdames Carole LAUGIER et Gina FONTAINE, secrétaires générales adjointes.

Quelques adjoints gestionnaires des trois départements de l’académie ont été reçus par Mesdames Carole LAUGIER et Gina FONTAINE, secrétaires générales adjointes. Ils ont fait part des difficultés rencontrées dans l’exécution de leurs missions (positionnement de l’adjoint gestionnaire dans l’équipe de direction, régime indemnitaire...).

Ayant participé à cette entrevue, Madame RAVAR, adjointe gestionnaire, a évoqué le fait que les adjoints gestionnaires ne reçoivent pas les enquêtes à renseigner en copie sur les boîtes mail intendance, alors que de façon générale ils sont bien souvent chargés de les renseigner.

Dans le passé, ce problème a plusieurs fois été soulevé. Les collègues exerçant en collèges ont déjà obtenu l’envoi en copie de certains mails en provenance du conseil départemental du Val-de-Marne. La derrière enquête (E.P.I.) a bien été transmise aux EPLE en copie sur les messageries intendance.

La réunion s’est terminée à 18h00.

La prochaine rencontre est prévue le mercredi 9 février 2022 à 9H00 au collège S. VEIL à MANDRES-LES-ROSES.

Les secrétaires de séance, M. KAMARA, M. CHEINEY