IntendanceZone

Parce que l’intendance, c’est la zone !

Accueil > Initiatives écologiques > Nouvelle filière de recyclage : les meubles professionnels

Nouvelle filière de recyclage : les meubles professionnels

dimanche 22 septembre 2013, par L’intendant zonard

On voit fleurir, à certaines saisons, les annonces sur les listes académiques de courriel proposant "offert un lot de mobilier usagé pour 5 salles de classe". C’est souvent utile et apprécié de ceux qui bénéficient de ces cessions, mais que faire lorsque le mobilier est vraiment hors d’état ?

Le concept de filière à responsabilité élargie du producteur (REP)

La responsabilité élargie du producteur désigne un système dans lequel les industriels et distributeurs assument le coût écologique des déchets que deviennent leurs produits après consommation. La dépollution est assurée par un organisme créé en collaboration entre les professionnels de la filière, et financée par un surcoût généralement modique ("éco-taxe") sur les produits.

Ce système existe depuis 1991 en Allemagne, et en France actuellement il concerne une vingtaine de filières : éco-emballages, les piles, les déchets des équipements électriques et électroniques (D3E), les lampes à vapeur de mercure... En fait, tous ces produits qu’on vous propose de rapporter au magasin après qu’ils soient usagés relèvent de ce type de système.

Le cas des meubles

A l’été 2013, une proportion significative des acteurs du mobilier des professionnels finit de s’organiser en filière REP comme la loi leur en fait obligation, sous le nom de http://www.valdelia.org/ ; les meubles des particuliers seront gérés par http://www.eco-mobilier.fr/ .

Une éco-taxe sera donc appliquée aux achats de meubles : environ 20 centimes pour une chaise, 1,50 euro pour une table, 4 euros pour un matelas ou 18 euros pour une grosse armoire.

En contrepartie, toute une industrie du démontage et du recyclage des meubles est en train de se créer.

Donc comment se débarrasser de meubles usagés ?

C’est gratuit, financé par l’éco-contribution et le produit de la valorisation des déchets.

Les lots de meubles inférieurs à 20 mètres cubes ou à 2,4 tonnes doivent être rassemblés dans des points de collecte.Le site Valdélia en fournit une carte, dont le maillage est probablement appelé à se densifier ; dans la plupart des cas cela sera chez des revendeurs. On pourra prévoir dans les marchés publics d’achat de mobilier que la prestation comprenne la reprise d’anciens mobiliers usagés.

Pour un lot de taille conséquente (plus qu’une benne de bonne taille), on peut s’adresser directement à Valdélia. Le site comprend une calculette permettant de rapidement estimer le volume de vos déchets, si vous avez un doute : une salle de 24 place représente de l’ordre de 7,2 mètres cubes. Pour obtenir un mode d’emploi et une fiche de demande d’enlèvement.

Les filières REP s’engagent à favoriser le réemploi, ce qui n’était pas évident puisque c’est a priori contradictoire de l’intérêt des professionnels de la filière qui cherchent à vendre toujours plus. Mais dans notre cas, s’il peut y avoir un réemploi, cela a été fait par les messages que nous nous envoyons.

Cela dit, on peut imaginer que la filière propose une remise à neuf par exemple en remettant en vente des cadres métal repeints et sur lesquels les pièces en bois ont été changées, l’avenir nous le dira.


Voir en ligne : Valdelia, recyclage de l’ameublement pour les professionnels


Les premiers collègues qui auront l’occasion de faire appel à cette filière seront bien aimables de nous rapporter leur expérience ci-dessous en commentaire.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.