7 visiteurs en ce moment

IntendanceZone

Parce que l’intendance, c’est la zone !

Accueil > Comptabilité > Comptabilité du comptable > Les investissements des services spéciaux et la classe 1

Les investissements des services spéciaux et la classe 1

mardi 2 décembre 2008, par L’intendant zonard

Chausse-trappe pour débutant, l’achat de biens immobilisés par les services spéciaux donne une situation particulière qui exige un traitement comptable précis.

En effet, il n’y a qu’un seul inventaire dans l’EPLE. Et il y a plusieurs comptes retraçant les réserves de chacun des établissements.

La procédure est donc la suivante : lorsque vous faites un achat immobilisé financé sur les fonds propres du J1 par exemple, l’année N. Au compte fi de cette année N, rien de spécial à faire, vous laissez en l’état.

Mais, au moment d’affecter le résultat en début d’année N+1, il faut alors effectuer un virement entre le compte 106821 (réserves du J1) et les réserves générales au 10681. Ainsi, les réserves disponibles du J1 baissent-elles comme l’achat immobilisé le provoque, et les réserves du service général augmentent, mais pas la part disponible.

Subtil et glissant, car au moment où l’on saisit le 120/129, on n’y pense plus forcément. Et pourtant d’une logique implacable, puisque l’affectation du résultat est le premier acte de la nouvelle année comptable, et que la confirmation de l’imputation à tel ou tel service d’un investissement a bien lieu lors de ce vote.


Merci à la très patiente collègue du contrôle des actes à mon rectorat, qui a réussi à force à me faire comprendre : je comprends vite mais faut m’expliquer longtemps.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.